17 octobre 2008

Livre : L'avocat à abattre de Me Karim Achoui

J'ai déjà écrit un article sur la tentative d'assassinat de Me Karim Achoui, du barreau de Paris.

Le 22 juin 2007 à 21h45, alors qu'il sortait de son cabinet, un homme tira deux balles sur Me Achoui qui, après avoir couru, s'effondra à terre, en plein Paris. L'assassin voulut l'achever en lui tirant quatre balles à bout portant. L'arme s'enraya, le tueur s'enfuit et Me Achoui, grièvement blessé, eut la vie sauve.

Me Achoui vient de faire paraître aux éditions Le Cherche Midi son livre "L'avocat à abattre" dans lequel il relate en détail cette tentative d'assassinat et les événements troublants, antérieurs et postérieurs au 22 juin 2007.

Dans son livre, il met en cause un commissaire d'un service de police. Ce policier nie et a tenté, sans succès, de faire interdire judiciairement la parution de ce livre.

Qui dit vrai et qui connaît la vérité ? Nul ne le sait. Mais ce livre vaut d'être lu, ne serait-ce que pour connaître le parcours atypique de ce confrère.

Il vient d'une famille modeste. De parents algériens, il se définit lui-même comme un "Kabyle de Boulogne-Billancourt".

Il a du talent, ce qui lui attire des ennemis.

Il se présente comme un dandy amoureux des belles choses, ce qui est aujourd'hui d'une originalité suspecte

Il a des références : Vergès et Isorni, cités dans son livre, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Outre une tentative d'assassinat, il eut à subir un divorce difficile, et comparaît actuellement devant la Cour d'assises de Paris pour complicité dans l'évasion d'un truand, Antonio Ferrara, accusation qu'il conteste avec force. Je connais peu d'hommes capables de supporter de telles épreuves. Non seulement il les supporte. Mieux encore : il se bat avec panache.

Il a travaillé dur, a eu de la chance et a réussi, ce qui a créé la jalousie de ceux qui n'ont aucune audace. La chance a tourné, beaucoup l'ont fui.

A 41 ans, sa vie est déjà un roman. Lisez donc son livre. Vous ne serez pas déçus. Si vous voulez en savoir plus, lisez son blog.

L'avocat à abattre de Karim Achoui
Le Cherche Midi, 17,50 euros.